Les intérêts de la gestion collective pour compte de tiers

Avantages gestion collective pour compte de tiers

La plupart des investisseurs n’ont pas les connaissances nécessaires pour gérer eux-mêmes leur portefeuille d’actifs comme dit dans la présentation de la gestion d’actifs pour compte de tiers. Afin de répondre à leur intérêt pour les marchés financiers, les sociétés de gestion de portefeuille, et les produits financiers qu’elles proposent, sont directement adaptées.

La gestion collective pour compte de tiers permet une mutualisation des capitaux afin d’entrer sur les marchés financiers à moindre frais et de bénéficier de l’expérience de gérants de portefeuilles avisés.

Avantages gestion collective pour compte de tiers

 

Du côté des investisseurs particuliers comme des investisseurs institutionnels, on note donc de nombreux avantages :

 

  • Une gestion professionnelle : c’est l’avantage premier de la gestion collective pour compte de tiers. Des économistes, analystes financiers, gérants de fonds… travaillent conjointement avec l’objectif de comprendre les marchés financiers et d’en tirer profit dans l’intérêt des clients comme dans le leur. Les moyens techniques et humains d’une salle de marché, permettent de réaliser des opérations d’achat et de vente avec le bon timing et donc potentiellement de réaliser des gains plus importants qu’un investisseur individuel. Les gérants d’OPCVM se tiennent informés de l’ensemble des données de marchés, des analyses financières des sociétés cotées et du contexte économique en général afin d’optimiser la gestion du ou des portefeuille(s) dont ils ont la responsabilité. On peut dire que c’est un moyen peu onéreux pour un investisseur d’avoir un gestionnaire à plein temps qui s’occupe de ses investissements.

 

  • Une meilleure diversification : en effet l’investisseur moyen souhaitant acheter plusieurs actifs financiers en direct afin de diversifier son portefeuille, devra disposer d’un capital de départ considérable. Au contraire, en souscrivant des parts d’un OPCVM, l’intérêt pour l’investisseur est  de bénéficier d’une diversification immédiate avec selon les cas une diversification géographique et/ou sectorielle… En effet, grâce à la multitude d’OPCVM disponibles, l’investisseur peut se positionner sur l’ensemble des zones géographiques et des secteurs économiques de la planète… Et ce quel que soit le montant qu’il souhaite placer ou la nature de son profil : horizon de placement souhaité, secteur privilégié, souhait d’un gain en capital ou d’un revenu régulier…

 

  • Des moteurs de performances variés : les gérants peuvent générer plus de performance en adoptant une allocation d’actifs diversifiée. Si par exemple un marché ou une classe d’actifs n’est pas satisfaisante en termes de rendement/risque alors, dans le cadre de la stratégie d’investissement de l’OPCVM, le gérant pourra potentiellement se tourner vers d’autres actifs.

 

  • Une diminution des coûts de transaction : du fait du nombre important de souscripteurs à un fonds commun de placement, le gérant va en une seule opération acheter et vendre des quantités importantes d’actifs financiers. Les frais subis par l’ensemble des clients sont donc réduits, c’est une économie d’échelle.

 

  • De la transparence : les sociétés de gestion ont obligation de communiquer sur les OPCVM qu’elles proposent. En effet, l’AMF impose la production d’un prospectus et d’un document d’information clé pour l’investisseur. Ces deux documents vont permettre aux investisseurs de connaître toutes les caractéristiques du placement (statut juridique, objectif de gestion, stratégie d’investissement, profil de risque, frais associés…). De plus, les investisseurs reçoivent ou peuvent demander des informations régulières sur l’évolution de la valeur liquidative du fonds, sur la stratégie d’investissement des gérants et sur l’allocation d’actifs pratiquée dans le cas des fonds diversifiés.

 

  • La liquidité du placement : les investisseurs sont tous copropriétaires du fonds et peuvent décider lorsqu’ils le souhaitent de vendre leurs parts. Dans le cas d’une entreprise, qui doit pouvoir accéder à des financements rapidement, cette caractéristique est importante.

 

Attention, il convient de noter que le capital investi dans un OPCVM est en général non garanti. Il faut donc choisir un produit adapté à son profil de risque, un fonds investi sur les actions européennes sera par exemple plus risqué qu’un fonds investi sur le marché monétaire. Lors de la crise financière de 2007, la plupart des fonds communs de placement ont subi des baisses importantes de leur valeur liquidative. Nous reviendrons plus tard sur les différents types de risques que les gérants de fonds doivent prendre en compte.

 

Du côté des sociétés de gestion de portefeuille, il y a également des avantages. En effet, l’encadrement strict de la gestion collective pour compte de tiers rend le risque, de voir la responsabilité de l’établissement engagée, plus faible qu’avec des contrats de gestion individuels. Dans ce sens, l’Autorité des Marchés Financiers fait partie de l’un des organes qui vont contrôler le bon fonctionnement des marchés financiers et le respect des réglementations par les sociétés de gestion de portefeuille.