La création d’un fonds commun de placement

Idée création Fonds commun de placement

Idée création Fonds commun de placement

Si chaque année plusieurs centaines de nouveaux fonds communs de placement sont créés, beaucoup d’autres sont clôturés. Les sociétés de gestion de portefeuille doivent s’adapter au contexte économique, aux besoins des clients ainsi qu’aux évolutions des marchés financiers.

L’environnement de la gestion d’actifs a changé :

Ainsi, afin de prendre en compte l’ensemble de ces paramètres, la création d’un fonds commun de placement nécessite la mise en commun de plusieurs expertises. Il y a plusieurs années, les décisions des gérants d’investir dans une nouvelle classe d’actifs qui avait le vent en poupe suffisaient à valider la création d’un nouveau fonds. En effet, la majorité des classes d’actifs étaient sur une tendance haussière, il était donc intéressant pour les sociétés de gestion de portefeuille de se positionner sur chacune d’entres elles.

De plus, premièrement les clients auparavant exprimaient une forte demande face à ces performances attrayantes pérennes dans le temps et deuxièmement, les clients faisaient davantage confiance à leurs conseillers en investissements et étaient moins craintifs face aux marchés financiers. Les nouveaux fonds rencontraient donc plus facilement une collecte importante.

Dorénavant, les clients sont plus avertis, notamment grâce au développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication, et plus méfiants face à la complexité de certains produits de placement collectif. En effet, les crises financières successives et les scandales liés à celles-ci, comme la crise des subprimes et la fraude Madoff, poussent les clients à limiter leur prise de risque et à investir dans des produits simples et transparents.

 

La créations de nouveaux fonds communs de placement représentent de nouveaux défis :

En effet, comme le fait remarqué Pierre Clauss (2011, page 34) : « De formidables perspectives s’ouvrent au gérant de portefeuille post-crise, avec des clients devenus plus exigeants envers les risques pris par les portefeuilles et des marchés financiers plus complexes qu’il n’y paraît. ».

La création de fonds communs de placement n’est donc plus aujourd’hui simplement une démarche émanant de la gestion financière mais de l’ensemble de la société de gestion de portefeuille. La multiplication des instruments financiers et les contextes de marché différents entraînent la mise en place de nouvelles techniques de gestion ainsi que des évolutions des pratiques en termes de marketing.

Enfin, la réglementation (notamment par l’Autorité des Marchés Financiers) encadrant l’activité de gestion collective pour compte de tiers plus dense et plus stricte, entraîne des délais de création plus importants.

 

Dans de prochaines publications, nous verrons les concepts théoriques qui sont admis en termes de construction de portefeuilles financiers et quelle est la réflexion marketing liée à ceux-ci :

 

1- Les étapes préalables à la création d’un nouvel OPCVM

2- Le rôle du service de gestion financière

3- Le rôle du service marketing