Cycle de vie et positionnement

Cycle de vie produit financier

Cycle de vie produit financier

Le cycle de vie d’un produit est le processus depuis son lancement jusqu’à sa dissolution.

Chaque phase de la vie d’un produit a donc des particularités propres. Ces données doivent être suivies avec attention puisqu’elles donnent des indications sur le comportement des clients face à un produit (si volumes de vente en baisse alors peut-être que la phase de déclin démarre…).

Voyons l’ensemble des phases du cycle de vie d’un produit ou d’un service :

– Premièrement, la phase de recherche et de développement du produit va être composée de la découverte de l’idée, de la validation de l’idée puis des phases de développement du produit. L’entreprise subira donc des coûts importants pour aucune recette.

– Deuxièmement, la phase de lancement est la période critique pendant laquelle le produit peut s’annoncer être un succès ou un échec. Le lancement se traduit par des coûts élevés pour l’entreprise, des ventes faibles, des profits faibles.

– Si le produit plaît aux clients alors une phase de croissance permettra à l’entreprise d’engendrer des bénéfices du fait de la faible concurrence. Ces bénéfices devront couvrir les frais de recherche, de développement et de lancement. Cette phase se traduit par une diminution des coûts pour l’entreprise du fait de l’augmentation des ventes (économie d’échelle) et une augmentation logique des profits.

Le produit atteint une phase de maturité qui se traduit par des coûts faibles pour l’entreprise, des volumes de vente à leur maximum, une concurrence plus forte, une baisse des prix.

– Enfin, le produit entre en phase de déclin lorsque les nouveaux produits le surpassent ou que les clients boudent ce produit. On constate une baisse nette des ventes et des prix, ainsi qu’une baisse logique des profits.

 

Lorsqu’un nouveau fonds commun de placement doit être créé, il est primordial pour le service marketing de suivre le cycle de vie des produits déjà existants.

Ainsi, certains produits en manque de croissance devront peut-être être liquidés au profit de nouveaux concepts, être fusionnés avec d’autres ou peut-être qu’il faudra tout simplement délaisser une certaine classe d’actifs ou un certain marché.